Accueil  |Actualité|  | Liens |  Livre d'or 
18 au 22 Sept14

18 Septembre 1914 


Transport en autobus des 3 btns du 45e par l’itinéraire THILLOIS – ORMES – PARGNY les REIMS – ROMIGNY – VILLE en TARDENOIS – VILLERS AGRON – COULONGES.
Ravitaillement du régiment par autobus. Les Z .c et Z.R ainsi que les chevaux d’officiers n’ont pu atteindre COULONGES dans la soirée. Cantonnement à COULONGES.

19 Septembre 1914 


Transport en autobus du 45e (3 btns) de COULONGES à COMPIEGNE. En raison de l’encombrement de cette ville , le rgt cantonne à LACROIX ST OUEN
Les Z.C - Z.R et chevaux d’officiers ne rejoignent pas.

20 Septembre 1914 


 Le 45e ne fait pas mouvement, il reste au repos à LACROIX ST OUEN. Le rgt est toujours à la disposition du Gal Cdt  le 2e C.C.
A 20 h le rgt reçoit l’ordre particulier  de la IIème armée de se transporter immédiatement en autobus à COMPIEGNE pour tenir le passage de l’Oise. En raison du faible trajet seuls les 1e et 2e Cies qui sont dirigées sur CHOISY AU BAC  sont transportées en automobiles.
Le reste du rgt tient les ponts de COMPIEGNE (ponts sur bateaux et ponts sur péniches)  le pont de pierre est détruit.

21 Septembre 1914 


Le 45e d’Infanterie  doit maintenir l’occupation des ponts de COMPIEGNE et de CHOISY au BAC. Le détachement des 1e et 2e Cies sous les ordres du cdt Bourdieu  est renforcé des 3e et 4e cies.
Les 1e et 2e cies  poussent leurs éléments les plus avancés jusqu’à MONTMACQ et FRANCPORT.

22 Septembre 1914 


Le 45e doit maintenir l’occupation des ponts de COMPIEGNE et de CHOISY au BAC jusqu’à 10 h . A midi il est transporté en automobiles au N.O de MONTDIDIER tenant les débouchés sur la rive  droite de l’Avre de part et d’autre de CONTOIRE

En arrivant à PIERREPONT où l’Etat Major du Rgt doit cantonner le Colonel reçoit d’un d’officier d’E.M de la IIème armée l’ordre de se mettre immédiatement en mouvement de manière à cantonner à BRAY sur SOMME en vue d’être à PERONNE le 23 septembre et de se mettre à la disposition du Commandant du Corps de Cavalerie Gal (Buisson)

Vers 18 h le rgt s’embarque  de nouveau en autobus par la route d’AMIENS jusqu’à LONGUEAU et VILLERS BRETONNEUX, mais un officier du convoi automobile envoyé à AMIENS pour prendre les ordres rejoint le convoi avant VILLERS BRETONNEUX  et transmet le renseignement qu’il est impossible de passer à VILLERS BRETONNEUX
Le convoi fait demi tour  (boucle VILLERS BRETONNEUX) et rentre à AMIENS où le convoi se ravitaille en essence.

Date de création : 26/04/2009 @ 17:51
Dernière modification : 07/08/2009 @ 13:44
Catégorie : Année 1914
Page lue 2418 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

up Haut up

Site entretenu et décoré par Véronique et Jean Marc Moltchanoff
Le site du 45e RI n'est pas fait par des historiens,

n'hésitez pas à nous contacter pour nous signaler ce qui vous semble devoir être corrigé.


Site propulsé par GuppY - © 2004-2013 - Licence Libre CeCILL