Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
36 Abonnés
 ↑
JMO-1914 à 1919

Fermer Année 1914

Fermer Année 1915

Fermer Campagne d'Orient

Fermer Comprendre

 ↑
Découvrir

Fermer Présentation

Fermer Carnet Jules GOFFIN

Fermer Ils y sont passé

Fermer Lettres Paul MILHEM

Fermer SISSONNE

Fermer Transport

Fermer Témoignage

 ↑
Mémorial du 45e RI

Les Soldats du 45e RI


A (19)

B (139)

C (100)

D (142)

E (16)

F (44)

G (70)

H (28)

► I (0)

J (14)

K (1)

L (124)

M (70)

N (15)

O (9)

P (75)

Q (1)

R (42)

S (38)

T (33)

► U (0)

V (34)

W (10)

► X (0)

Y (1)

► Z (0)


Rechercher





 ↑
Historique du 45e RI
 ↑
Amicale 45e RI
 ↑
Nous Ecrire
 ↑
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER

 ↑
Twitter
 ↑
Presse - Fourmies

En 1947, la ville accueillait ses 16 héros tués pendant la Seconde Guerre mondiale

PUBLIÉ LE 08/05/2010

Aujourd'hui 8 mai, on commémore le 65e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre

En 1947, la ville accueillait ses 16 héros tués pendant la Seconde Guerre mondiale
mondiale (1939-1945). L'occasion de se souvenir du décès des 16 « enfants » de Fourmies du 45e régiment d'infanterie (RI). Et du retour de leurs corps qui furent accueillis par des milliers de personnes.

Car c'est certainement l'une des journées où la ville a reçu le plus de public en ce 17 juin 1947. « Sur les photographies anciennes, on voit bien que Fourmies est noir de monde », confie d'ailleurs celui qui y a consacré un chapitre dans son nouvel ouvrage (1), Claude Lompret.

Avant de mortellement tomber, ces 16 soldats fourmisiens, âgés de 25 à 35 ans, avaient résisté avec un courage exemplaire, du 20 au 26 mai 1940, aux coups de butoir de la 8e division allemande, chargée de réaliser la tête de pont ». Pendant une semaine, le 45e RI, basé à Bouchain, près du canal de l'Escaut, a en effet retardé l'avancée ennemie qui finira finalement par anéantir la poche de résistance de Dunkerque quelques dizaines de kilomètres plus hauts. C'est donc en héros qu'ils retrouvent leur ville de Fourmies en ce 17 juin 1947 puisque les anciens du 45e avaient exhumé les dépouilles de leurs camarades enterrés au cimetière militaire de Bouchain. Toute la commune s'est mobilisée pour la circonstance : la salle de bal du théâtre municipal a été transformée en chapelle ardente pour les 16 cercueils cercueils ensuite tirés par deux remorques emmenées par des chevaux qui traverseront le centre-ville pour l'église Saint-Pierre, jusqu'à « fendre » la population qui s'est massée sur le parcours dans un silence de cathédrale.

Une place dédiée

Et dans l'église, ce sont des centaines d'habitants qui assisteront aux obsèques. Puis, les 16 héros seront inhumés dans les deux cimetières de la ville, du Centre et de Trieux. Plus tard, en 1968, le conseil municipal décidera de baptiser la place des Noires-Terres place du 45e -RI en leur honneur.

C'est 16 héros s'appelaient : Louis Bultot, Alfred Colpart, Daniel Dégousée, Maurice Dondez, Alphonse Dubeaurepaire, André Ducarne, Serge Fosse, Désiré Jacquart, Michel Journot, Jean Lecire, Charles Malatray, Alphara Maurcot, Émile Pieton, Charles Roussel, Norbert Serouart et Marceau Servoise. •

LIONEL MARÉCHAL

(1) Le livre de cartes postales anciennes de Claude Lompret, « Fourmies, Ohain, Mondrepuis - Tome V » (édition Alan Sutton) est disponible dans les librairies, à l'Écomusée de l'Avesnois et à l'office de tourisme.

La Voix du Nord



Date de création : 26/01/2013 @ 16:48
Dernière modification : 26/01/2013 @ 16:48
Catégorie : Presse
Page lue 1204 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^