Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
37 Abonnés
 ↑
JMO-1914 à 1919

Fermer Année 1914

Fermer Année 1915

Fermer Campagne d'Orient

Fermer Comprendre

 ↑
Découvrir

Fermer Présentation

Fermer Carnet Jules GOFFIN

Fermer Ils y sont passé

Fermer Lettres Paul MILHEM

Fermer SISSONNE

Fermer Transport

Fermer Témoignage

 ↑
Mémorial du 45e RI

Les Soldats du 45e RI


A (19)

B (139)

C (100)

D (142)

E (16)

F (44)

G (70)

H (28)

► I (0)

J (14)

K (1)

L (124)

M (70)

N (15)

O (9)

P (75)

Q (1)

R (42)

S (38)

T (33)

► U (0)

V (34)

W (10)

► X (0)

Y (1)

► Z (0)


Rechercher





 ↑
Historique du 45e RI
 ↑
Amicale 45e RI
 ↑
Nous Ecrire
 ↑
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER

 ↑
Twitter
 ↑
Le 45e RI en 14-18 - Ljumnica

CONTACT AVEC LES BULGARES-LJUMNICA -

Le 7 Août 19l6 nous sommes en vue de Ljumnica.

C'est, depuis que nous avons quitté Izvor, le 8 Mai, le premier village que nous rencontrons.

C'est là que pour la première fois nous allons sentir une résistance un peu sérieuse chez les Bulgares.

Ljumnica ne se différencie guère de tous les villages macédoniens que nous avons déjà vus. De loin, il n'est pas désagréable. Et puis , quelque verdure l'entoure. Au-delà d'un grand champ de müriers couverts de beaux fruits blancs ou rouges, un gros bâtiment carré s'élève. C'est la gendarmerie.

Dès que nos reconnaissances en approchent, elles sont rêçues par une fusillade assez violente.

Nous laissons passer la nuit, et le lendemain 8 Août, nous entrons dans le village sans coup férir, l'ennemi ayant rapidement évacué la gendarmerie où il aurait pu se maintenir.

En vérité, ,un simulacre de résistance semble s'organiser à la hauteur de la lere Compagnie. Mais l'adversaire n'insiste pas et il nous laisse bientôt l'entière possession de Ljumnica.

C'est toutefois à partir de ce moment que nous allons voir se développer les réactions ennemies. Nos reconnaissances, nos plus petites patrouilles, reçoivent les coups de l'infanterie et de l'artillerie. Nous sentons que nous approchons de la ligne de fortifications que les Bulgares ont construite depuis 8 mois.

C'est le 11 septembre que se réalise enfin la dernière avance qui nous porte au contact immédiat de l'ennemi retranché. Notre mouvement est en relation avec le vaste combat qui se déroule à notre gauche, vers Gornicevo et le Kaimakohalan. Aussi, ne rencontrons nous guère, cette fois,de difficultés et pouvons-nous songer à une installation plus durable que les précédentes .

On délimite posément les lignes de tranchées. On prévoit les positions de mitrailleuses. On situe les abris. On songe sérieusement à nos quartiers d'hiver.

 


Date de création : 19/01/2013 @ 15:08
Dernière modification : 05/12/2013 @ 19:26
Catégorie : Le 45e RI en 14-18
Page lue 1053 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^