Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
36 Abonnés
 ↑
JMO-1914 à 1919

Fermer Année 1914

Fermer Année 1915

Fermer Campagne d'Orient

Fermer Comprendre

 ↑
Découvrir

Fermer Présentation

Fermer Carnet Jules GOFFIN

Fermer Ils y sont passé

Fermer Lettres Paul MILHEM

Fermer SISSONNE

Fermer Transport

Fermer Témoignage

 ↑
Mémorial du 45e RI

Les Soldats du 45e RI


A (19)

B (139)

C (100)

D (142)

E (16)

F (44)

G (70)

H (28)

► I (0)

J (14)

K (1)

L (124)

M (70)

N (15)

O (9)

P (75)

Q (1)

R (42)

S (38)

T (33)

► U (0)

V (34)

W (10)

► X (0)

Y (1)

► Z (0)


Rechercher





 ↑
Historique du 45e RI
 ↑
Amicale 45e RI
 ↑
Nous Ecrire
 ↑
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER

 ↑
Twitter
 ↑
Le 45e RI en 14-18 - Retraite en France

LA RETRAITE – EN FRANCE


A Rocroi toute la ville est abandonnée. La Coix-Rouge elle-même a quitté la Cité, laissant 90 blessés et malades seuls dans l'hôpital.

Le Général Mangin nous y avait promis ravitaillement et cantonnement, nous ne trouvons pas de ravitaillement et si nous cantonnons dans des magasins à fourrage, ce n'est pas pour longtemps.

A 7 heures du matin, en effet, il y a alerte. Gué d'Hossus que nous venons de quitter 3 heures plus tôt brûle et nous voyons les flammes qui le consument.

Alors va commencer la retraite en France, qui, de Rocroi va nous mener presque jusqu'à Provins, avec un seul arrêt dans cette marche vers le sud : la bataille de Guise.

Le 26 Août, venant de Rocroi, on arrive vers 13 heures à Auvillers-les -Forges.

Toute la journée on assiste à l'exode des malheureux paysans. Le soir les ulhans nous attaquent, sans insister.
Le 27 Août on loge à Parfondeval.

Le 28 Août, on arrive à Montcornet, Montcornet où tant de fois, quand on était en paix, le 45ème a défilé, Montcornet où sont originaires tant de nos camarades. On y défile, une fois de plus, au pas cadencé et nul ne veut laisser paraître trace de ses fatigues ou de ses angoisses.

Voilà en effet plusieurs jours qu'on a rompu le contact avec l'ennemi. Pourquoi, alors, cette continuelle descente vers le Sud ? Ne devrait-on pas remonter en avant, résister, progresser ?

Le 29 Août, on a l'impression que cela va changer.

De Montcornet on s'en va vers Marle et de là on prend, vers le Nord cette fois, la direction de Guise.

Date de création : 19/01/2013 @ 11:15
Dernière modification : 20/01/2013 @ 07:41
Catégorie : Le 45e RI en 14-18
Page lue 992 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^