Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
36 Abonnés
 ↑
JMO-1914 à 1919

Fermer Année 1914

Fermer Année 1915

Fermer Campagne d'Orient

Fermer Comprendre

 ↑
Découvrir

Fermer Présentation

Fermer Carnet Jules GOFFIN

Fermer Ils y sont passé

Fermer Lettres Paul MILHEM

Fermer SISSONNE

Fermer Transport

Fermer Témoignage

 ↑
Mémorial du 45e RI

Les Soldats du 45e RI


A (19)

B (139)

C (100)

D (142)

E (16)

F (44)

G (70)

H (28)

► I (0)

J (14)

K (1)

L (124)

M (70)

N (15)

O (9)

P (75)

Q (1)

R (42)

S (38)

T (33)

► U (0)

V (34)

W (10)

► X (0)

Y (1)

► Z (0)


Rechercher





 ↑
Historique du 45e RI
 ↑
Amicale 45e RI
 ↑
Nous Ecrire
 ↑
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER

 ↑
Twitter
 ↑
Ils y sont passé - MARCONNET Charles

 

Les 100 premiers Brevets de pilote

 

100_Premiers_Brevets.jpg

Auteur : Émile Jean Lassalle
Nauticaero - Éditions Nautiques Et Aérospatiales
 
Depuis 1901, l'Aéro-Club de France délivrait les brevets aux pilotes de ballon libre. Il se chargea de l'institution du brevet de pilote aviateur dont la réglementation entra en vigueur le 1er janvier 1910 ; auparavant, dans le courant de l'année 1909, seize brevets avaient été octroyés sans examen à des aviateurs chevronnés ; leur classement par ordre alphabétique, tel qu'il fut finalement adopté par l'Aéro-Club de France, empêcha toute espèce de prééminence entre les 16 premiers brevetés. Le N°1 échut ainsi à Louis Blériot et le dernier à Wilbur Wright.
 
Biographie du Capitaine MARCONNET:Journal OUEST ECLAIR
Marconnet_Biographie_Ouest_Eclair.jpg
 
 
 
 
Charles MARCONNET  -   Brevet n° 90
 
 
Marconnet_Charles.jpg
 
 
 
 
Charles Marconnet est né le 2 Juin 1869 à Montbéliard dans le Doubs.
 
Capitaine d'infanterie,il obtient son brevet de pilote le 10 Juin 1910.
 
Le même mois,il accomplit comme observateur,sur un avion piloté par le lieutenant Albert Féquant,le voyage de Mourmelon à Vincennes qui sera pour l'époque le record de distance à deux sans escale,soit 160 kilomètres en 2h30 de vol.Ce vol qui se déroule sans incident,est le premier où des photos aériennes furent prises.
 
Le 9 juin 1910, record du monde de distance :
 
Le 9 juin 1910, le lieutenant Albert Féquant et son observateur, le capitaine Charles Marconnet établissent un record du monde de distance en reliant Bouy, près de Moumelon (camp de Chalons) à Vincennes (145 km) en 2h30 avec leur appareil Henry-Farman à moteur Gnome Oméga. (70 kg d’essence et 60 km/h)
 
A la suite de cet évènement,le lieutenant Féquant et le capitaine Marconnet sont faits chevaliers de la Légion d'Honneur.Ce sont également les deux premiers pilotes à se voir décerner la plus haute distinction de l'aéroclub de France:la grande médaille d'or.
Marconnet_Article_Le_Petit_Parisien_Remise_L_H.jpg
 
Pendant de longues années,le capitaine Marconnet est attaché à la direction de l'aéronautique militaire ou à l'inspection permanente.
Marconnet_Remise_Medaille.jpg
 
Sa dernière affectation avant la guerre était au 45 ème régiment d'infanterie de Sissonne.
Marconnet_Affectation_45e_RI.jpg
 
Charles Marconnet est tombé au champ d'honneur le 27 novembre1914,il avait alors le grade de commandant.
Marconnet_Article_La_Presse.jpg
Marconnet_Journal_La_Lanterne.jpg
 
Marconnet_Biplan_800.jpg
Source:Claude Thollon-Pommerol Site Internet: >>ICI<<
45e_RI_Marconnet_Saint_Cyr.jpg
Marconnet_Necro_Le_Temps.jpg
Liste des 100 premiers brevets
 
Brevet n° : 1  -  BLÉRIOT  Louis 
Brevet n° : 2  -  CURTISS  Glenn H. 
Brevet n° : 3  -  DELAGRANGE  Léon 
Brevet n° : 4  -  ESNAULT-PELTERIE  Robert 
Brevet n° : 5  -  FARMAN  Henry 
Brevet n° : 5bis  -  FERBER  Ferdinand 
Brevet n° : 6  -  FARMAN  Maurice 
Brevet n° : 7  -  GOBRON  Jean 
Brevet n° : 8  -  LAMBERT  Charles de 
Brevet n° : 9  -  LATHAM  Hubert 
Brevet n° : 10  -  PAULHAN  Louis 
Brevet n° : 10bis  -  TISSANDIER  Paul 
Brevet n° : 11  -  ROUGIER  Henri 
Brevet n° : 12  -  SANTOS-DUMONT  Alberto 
Brevet n° : 14  -  WRIGHT  Orville 
Brevet n° : 15  -  WRIGHT  Wilbur 
Brevet n° : 16  -  BUNAU-VARILLA  Étienne 
Brevet n° : 17  -  LEBLANC  Alfred 
Brevet n° : 18  -  MAMET  Julien 
Brevet n° : 19  -  MÉTROT  René 
Brevet n° : 20  -  BIBESCO  Prince Georges 
Brevet n° : 21  -  AUBRUN  Émile 
Brevet n° : 22  -  BALSAN  Jacques 
Brevet n° : 23  -  ROLLS  Charles 
Brevet n° : 24  -  SINGER  A. Mortimer 
Brevet n° : 25  -  MOLON  Léon 
Brevet n° : 26  -  BRÉGI  Henri 
Brevet n° : 27  -  LESSEPS  Jacques de 
Brevet n° : 28  -  ZENS  Ernest 
Brevet n° : 29  -  SOMMER  Roger 
Brevet n° : 30  -  GRAHAM WHITE  Claude 
Brevet n° : 31  -  EFIMOF  Michel 
Brevet n° : 32  -  CHAVEZ  Géo 
Brevet n° : 33  -  CAMERMAN  Félix 
Brevet n° : 34  -  RIEMSDYCK  Louis de 
Brevet n° : 35  -  MORELLE  Edmond 
Brevet n° : 36  -  LAROCHE  Baronne de 
Brevet n° : 37  -  VAN DEN BORN  Charles 
Brevet n° : 38  -  LEBLON  Hubert 
Brevet n° : 39  -  GASNIER  René 
Brevet n° : 40  -  MOORE-BRABAZON  J.T.C 
Brevet n° : 41  -  HERBSTER  Maurice 
Brevet n° : 42  -  DELETANG  Fernand 
Brevet n° : 43  -  CROCHON  André 
Brevet n° : 44  -  BURGEAT  Médéric 
Brevet n° : 45  -  BELLENGER  Georges 
Brevet n° : 46  -  KULLER  G. P. 
Brevet n° : 47  -  DUBONNET  Émile 
Brevet n° : 48  -  FREY  Alfred 
Brevet n° : 49  -  BARATOUX  Marcel 
Brevet n° : 50  -  POPOFF  Nicolas 
Brevet n° : 51  -  WIESENBACH  Vincenz 
Brevet n° : 52  -  BREGUET  Louis 
Brevet n° : 53  -  WACHTER  Charles 
Brevet n° : 54  -  MORANE  Léon 
Brevet n° : 55  -  LEGAGNEUX  Georges 
Brevet n° : 56  -  TOUSSIN  René 
Brevet n° : 57  -  MOLLIEN  Élie 
Brevet n° : 58  -  MUUM  Walter de 
Brevet n° : 59  -  GAUBERT  Louis 
Brevet n° : 60  -  RIGAL  Victor 
Brevet n° : 61  -  JULLEROT  Henri 
Brevet n° : 62  -  CHEURET  Léon 
Brevet n° : 63  -  FÉQUANT  Albert 
Brevet n° : 64  -  BARRIER  René 
Brevet n° : 65  -  SIDO  Marcel 
Brevet n° : 66  -  SALLENAVE  Henri 
Brevet n° : 67  -  BRUNEAU DE LABORIE  Émile 
Brevet n° : 68  -  ACQUAVIVA  Paul 
Brevet n° : 69  -  MONTIGNY  Alfred de 
Brevet n° : 70  -  SANDS  Hayden 
Brevet n° : 71  -  DICKSON  Bertram 
Brevet n° : 72  -  MAC ARDLE  W. D. 
Brevet n° : 73  -  WEISS  Henri 
Brevet n° : 74  -  CEDESTROM  Carl de 
Brevet n° : 75  -  GILMOUR  Graham 
Brevet n° : 76  -  MIGNOT  Robert 
Brevet n° : 77  -  DIDIER  Adolphe 
Brevet n° : 78  -  MARTINET  Robert 
Brevet n° : 79  -  TÉTARD  Maurice 
Brevet n° : 80  -  MARIE  Félix 
Brevet n° : 81  -  LADOUGNE  Émile 
Brevet n° : 82  -  GIBBS  Lancelot 
Brevet n° : 83  -  WAGNER  Louis 
Brevet n° : 84  -  TAURIN  André 
Brevet n° : 85  -  COLLIEX  Maurice 
Brevet n° : 86  -  LABOUCHÈRE  René 
Brevet n° : 87  -  BIELOVUCIC  Jean 
Brevet n° : 88  -  PÉQUET  Henri 
Brevet n° : 89  -  ETÉVÉ  Albert 
Brevet n° : 90  -  MARCONNET  Charles 
Marconnet_Legion_Honneur.jpg
Brevet n° : 91  -  PAUL  Ernest 
Brevet n° : 92  -  GIBERT  Louis 
Brevet n° : 93  -  FREY  André 
Brevet n° : 94  -  CHAMPEL  Florentin 
Brevet n° : 95  -  HANRIOT  Marcel 
Brevet n° : 96  -  DUFOUR  Jean 
Brevet n° : 97  -  CLOLUS  Georges 
Brevet n° : 98  -  LEBEDEFF  Wladimir 
Brevet n° : 99  -  PAILLETTE  Marcel 
Brevet n° : 100  -  AUDEMARS  Edmond 
 

Les aviateurs militaires battent tous les records du voyage à deux

Fequant et marconnet

L'aviation militaire compte, depuis ce matin, un nouveau triomphe qui vient bien à son heure couronner le travail actif de nos officiers et affirmer l'heureuse initiative du gouvernement qui a su doter notre armée de ces merveilleux engins que sont les aéroplanes.

Sur un biplan Henri Farman, muni du moteur Gnome et de l'hélice Chauvière, deux officiers sont venus au vol du camp de Châlons au Polygone de Vincennes, reliant ainsi, en. moins de 2 heures 30, deux des plus importants centres militaires français, distants l'un de l'autre de 160 kilomètres environ. Ce merveilleux raid donne, à l'aviation militaire française l'un des plus beaux records celui du voyage à deux à travers la campagne. De ce record établi ce matin par le lieutenant Fequant et le capitaine Marconnet, ceux qui ont pour mission d'assurer notre défense nationale sauront tirer de précieux enseignements.

Partis ce matin de Bouy, à quatre heures quarante et une, à bord d'un biplan Farman, le lieutenant Féquant et le capitaine Marconnet atterrirent à sept heures dix au polygone d'artillerie de Vincennes. L'itinéraire, fixé à l'avance, a été rigoureusement suivi à une hauteur moyenne de 325 mètres. Cet itinéraire passait par Vertus, Champaubert, Montmirail, Rebais et VilIiers-sur-Marne, soit environ 160 kilomètres, accomplis en deux heures vingt-neuf.

Marconnet_Fequant_photo_trajet.jpg

Ce magnifique record du voyage à deux n'a pas d'autre histoire. Il fut effectué sans incident, malgré un brouillard assez épais qui rendit parfois la reconnaissance du parcours difficile. C'est donc, en plus du triomphe de l'aviation militaire, un nouveau succès pour le biplan Henri Farman, le moteur Gnome et l'hélice Chauvière, succès qui vient d'heureuse façon confirmer en tous points la suprématie de ces trois incomparables engins, indispensables collaborateurs des conquérants de l'air.

Nous avons pu nous- entretenir, dans la matinée, avec le lieutenant-colonel Estienne, à qui revient l'honneur d'avoir décidé et préparé ce voyage:

La randonnée que viennent de mener à bien les vaillants officiers Féquant et capitaine Marconnet avait été décidé il y a plusieurs jours. Mais nous attendions que les conditions, atmosphériques soient favorables. L'aviation militaire ne fait que commencer. Nous demandons au public de prendre patience. Nous avons reçu des fonds pour travailler. Nous saurons les employer tout à l'honneur de l'armée française. Douze officiers sont déjà à même d'accomplir des raids importants. Bientôt des échanges réguliers se feront.entre ces deux têtes de l'aviation militaire que sont Chalons et Vincennes.

Aussitôt averti, le ministre de la guerre envoya un de ses officiers d'ordonnance, le capitaine Frid, chercher les deux officiers qu'il retint à déjeuner au ministère, après les avoir chaudement félicités.

La Presse - 10 juin 1910

 
Sources: http://www.papybleriot.fr/archives/2012/10/09/25289645.html
                 http://aviatechno.free.fr/brevets/brevets.php
                 http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/debut_aviation_militaire2.htm
                 http://www.saint-cyr.org/

 


Date de création : 24/12/2012 @ 11:45
Dernière modification : 13/01/2013 @ 07:38
Catégorie : Ils y sont passé
Page lue 2208 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^