Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
38 Abonnés
 ↑
JMO-1914 à 1919

Fermer Année 1914

Fermer Année 1915

Fermer Campagne d'Orient

Fermer Comprendre

 ↑
Découvrir

Fermer Présentation

Fermer Carnet Jules GOFFIN

Fermer Ils y sont passé

Fermer Lettres Paul MILHEM

Fermer SISSONNE

Fermer Transport

Fermer Témoignage

 ↑
Mémorial du 45e RI

Les Soldats du 45e RI


A (19)

B (139)

C (100)

D (142)

E (16)

F (44)

G (70)

H (28)

► I (0)

J (14)

K (1)

L (124)

M (70)

N (15)

O (9)

P (75)

Q (1)

R (42)

S (38)

T (33)

► U (0)

V (34)

W (10)

► X (0)

Y (1)

► Z (0)


Rechercher





 ↑
Historique du 45e RI
 ↑
Amicale 45e RI
 ↑
Nous Ecrire
 ↑
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER

 ↑
Twitter
 ↑
Campagne d'Orient - 27 au 31 Oct15

27 Octobre 1915

 

1er Bataillon

2ème Bataillon

3ème Bataillon

Le 1er Bataillon (Cdt Olivier) arrive à Cette vers 05h00 du matin. Il débarque et se rassemble sur le quai de débarquement. L’E.M. et le C.H.R. et la C.M. arrivent vers 07h00 et se rassemble à la gauche du Bataillon. On procède à la reconnaissance du navire sur lequel doit s’embarquer la portion du Régiment débarqué à cette.

Le « Lacke Michigan » de la Canadian Pacific Railway Cie

L’embarquement est fixé à midi. Il se fait dans de bonnes conditions et se termine vers 18h00. Le Régiment reste à bord où il est consigné

Vers 19h00 le Bataillon Strauss arrive à Toulon et prépare l’embarquement à bord de l’Ascania

Le 3ème Bataillon (Commandant Baudouin) quitte Beauzelles vers 06h00 et arrive à Toulousevers 09h45. L’embarquement à lieu dans d’excellentes conditions. Le train quitte Toulouse à 13 heures

28 Octobre 1915

 

Interdiction de descendre à terre. Le départ du bateau est fixé à 17h00. A l’heure fixée le « Lacke Michigan » quitte le port de Cette aux acclamations de la foule, pendant que la musique joue la marseillaise et rend les honneurs au Drapeau déployé.

L’Ascania quitte Toulon à 18h45 et se dirige vers la Corse

Arrivée à Toulon vers 12 h00.

Cantonnement du cantonnement aux « Dames de France »

Repos

29 Octobre 1915

 

Vers 05h00 le navire arrive en vue de Toulon. Il traverse la rade sans s’arrêter et continue sa marche dans la direction de la corse. Vers 21h00 on aperçoit les lueurs de la côte de Corse. Escorté par torpilleur

En mer et en vue des Côtes de Corse.

Mer calme

Le Bataillon est toujours au repos à Toulon.

30 Octobre 1915

 

Toute la nuit du 29 au 30 (Octobre1915), le navire longe les côtes de Corse qui sont encore en vue au lever du jour. Il se dirige ensuite vers la Sicile.

Mer calme. Voyage dans de bonnes conditions. En vue de la Sicile

Repos à Toulon.

31 Octobre 1915

 

Le matin, vers 07h00, on arrive en vue de la Sicile. Le navire longe les côtes de cette île d’abord du Nord au Sud, ensuite de l’Est à l’Ouest. Pendant l’après midi, la vitesse du navire est réduite afin de n’arriver à malte que le 1er (Novembre) au matin

Arrivée à malte pas d’escale départ vers la mer Egée.

Embarquement du Bataillon à 12h45 sur le Ménominée, transport anglais. Le navire quitte le port à 16h00


Date de création : 05/05/2009 @ 11:26
Dernière modification : 07/08/2009 @ 13:58
Catégorie : Campagne d'Orient
Page lue 2413 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^