Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
36 Abonnés
 ↑
JMO-1914 à 1919

Fermer Année 1914

Fermer Année 1915

Fermer Campagne d'Orient

Fermer Comprendre

 ↑
Découvrir

Fermer Présentation

Fermer Carnet Jules GOFFIN

Fermer Ils y sont passé

Fermer Lettres Paul MILHEM

Fermer SISSONNE

Fermer Transport

Fermer Témoignage

 ↑
Mémorial du 45e RI

Les Soldats du 45e RI


A (19)

B (139)

C (100)

D (142)

E (16)

F (44)

G (70)

H (28)

► I (0)

J (14)

K (1)

L (124)

M (70)

N (15)

O (9)

P (75)

Q (1)

R (42)

S (38)

T (33)

► U (0)

V (34)

W (10)

► X (0)

Y (1)

► Z (0)


Rechercher





 ↑
Historique du 45e RI
 ↑
Amicale 45e RI
 ↑
Nous Ecrire
 ↑
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER

 ↑
Twitter
 ↑
Année 1915 - 16 au 31 Août15

16 Aout 1915


Rien d’important à signaler . Continuation des travaux

17 Aout 1915


Calme complet.
2 hommes légèrement blessés par éclat d’obus.
Arrivée de l’ordre général n° 1496 indiquant une nouvelle répartition des forces dans les divisions du 1e C.A
Le colonel donne les ordres de détail conséquents à cette relève qui doit s’effectuer pendant les nuits du 17 au  18 aout, du 18 au 19 et du 19 au 20 aout.
Copie de l’ordre préparatoire pour la relève
1° Le régiment sera relevé  à partir de demain soir, du 17 aout dans les conditions suivantes :
Nuit du 17 au 18 Relève des btns MOREL et BAUDOIN par 2 btns du 43e . Après la relève les btns se rendront  btn MOREL à BOUFFIGNEREUX , btn BAUDOIN au Bois du GRAND BELLAY.
Nuit du 18 au 19 aout
a)    Relève du btn STRAUSS par un btn du 43e , après relève ce btn se rendra aux baraquements du Blanc Bois (N.E de BOUFFIGNEREUX)
b)    Le btn MOREL ira occuper le secteur CHOLERA
Le btn BAUDOIN ira occuper le secteur de la MIETTE où ils relèveront les 2 btns de droite et de gauche du 110e
Nuit du 19 au 20 aout : Le btn STRAUSS se rendra à la MIETTE où il relève le btn du centre 110e
2° Les reconnaissances préparatoires s’exécuteront dans les conditions habituelles
3° Le T.R à BOUVANCOURT
4° Des ordres de détail seront donnés ultérieurement pour l’exécution des mouvements prévus ci-dessus ainsi que pour le mouvement de la C.M et du T .C
5° Tout le matériel du secteur sera laissé sur place : MM les commandants de quartier et sous quartier établiront l’inventaire. Copie de cet inventaire sera envoyé pour demain à midi par chaque bataillon au bureau du colonel.
Ces inventaires comprendront  les paragraphes suivants :  explosifs – artifices – armes et munitions  - outils – matériaux divers .
On emportera les lunettes et les sachets individuels contre les gaz asphyxiants.
6° Les mémentos dont l’ »établissement est prescrit par le général commandant la V armée seront préparés avec soin dès ce soir , par les commandants de quartiers et laissés dans les P.C
7° On  prendra dès ce soir les dispositions en vue de faciliter l’enlèvement des cuisines roulantes.

ORDRE POUR LA RELEVE
Comme suite à l’ordre préparatoire la relève du 45e aura lieu dans les conditions suivantes.
1°  Bataillons MORE, BAUDOIN, C.M 45e , C.H.R
a) après la relève les btns ainsi que la C.M du 45e gagneront BOUFFIGNEREUX par CORMICY
b) la C.H.R quittera HERMONVILLE ce soir à la nuit et gagnera BOUFFIGNEREUX par CHALONS LE VERGEUR
c) cuisines roulantes : les cuisines roulantes sauf 3 du btn STRAUSS seront, dès que l’obscurité le permettra, conduites à bras jusque vers la Maison Blanche , ou l’officier de détail enverra les attelages nécessaires . Elles rejoindront le T.C à HERMONVILLE
Au passage à CAUROY la cuisine roulante appartenant à la cie du 2e btn de CAUROY et qui avait été laissée au canal rentrera à sa compagnie qui donnera en échange la cuisine appartenant au 1e btn.
Toutes les cuisines devront avoir été au préalable vidées et on devra prendre toutes précautions nécessaires pour atténuer le bruit de roulement de ces voitures.
d) l’officier de détail enverra ce soir à la nuit
    1 voiture au poste de commandement du colonel pour prendre les caisses d’archives  et les bagages de l’E.M ainsi que le matériel téléphonique
    1 voiture d’outils à la barrière 2/4 pour prendre les outils du corps
e) à la nuit l’officier de détail mettra le T.C y compris celui du 2e btn en marche sur BOUFFIGNEREUX par GUYENCOURT
f) Munitions : au départ les hommes n’emporteront que 120 cartouches. L’excédent  sera laissé dans le secteur à titre de réserve.
g) Campements : chaque btn, la C.M et la C.H.R enverront dès le reçu de la présente note leur campement à BOUFFIGNEREUX pour préparer leur logement, aux points indiqués dans l’ordre précédent. Un agent de liaison devra être envoyé par chaque campement pour attendre les unités  à l’entrée de BOUFFIGNEREUX et les diriger sur leur emplacement
h) Distributions : les distributions se feront ce soir à BOUFFIGNEREUX pour les 1e et 3e btns C.M et C.H.R
i) prescriptions de détail : les différents mouvements nécessités par la relève  devront se faire dans le plus grand silence.
Il y aura lieu d’éviter toute perte de temps  de manière à gagner BOUFFIGNEREUX avant le jour. On prendra en outre les mesures de sécurité habituelles contre les tirs d’artillerie , intervalles entre les unités et les voitures.

Relève du bataillon STRAUSS

Demain 18 aout, Monsieur le commandant STRAUSS se conformera aux indications ci-dessous en ce qui concerne la relève de son bataillon. Un grade sera désigné pour conduire les cuisines roulantes à BOUFFIGNEREUX par l’itinéraire indiqué ci-dessus.
Pour le T .C
Pendant la nuit 2 btns du 43e relèveront 2 btns du 45e  (MOREL et BAUDOIN)
Relève sans incident
Après relève les 2 btns se rendent au BLANC BOIS – BOIS du GRAND BELLAYBOUFFIGNEREUX ou ils passent la nuit.

18 Aout 1915

Le colonel quitte également l’ancien secteur et se rend également à BOUFFIGNEREUX où il passe la journée.
Pendant la journée reconnaissance du terrain par les btns BAUDOIN et MOREL
Le colonel quitte BOUFFIGNEREUX vers 14h remplace le colonel commandant le 110e à la tete du sous secteur
A la tombée de la nuit le btn BAUDOIN relève 1 btn du 110e au CHOLERA, le btn MOREL relève 1 btn du 110e au MONT DOYEN
Relève sans incidents.

19 Aout 1915

La nuit du 18 au 19 aout est relativement calme. Quelques obus sur les 3 quartiers. Les travaux d’installation ne sont pas interrompus.
A la tombée de la nuit le 2e btn qui a été relevé dans la nuit du 18 au 19 dans le secteur de la CARRIERE et qui se trouvait aux baraquements du Blanc Bois relève au secteur de la MIETTE le 1e btn du 110e d’Infanterie.
La relève se fait sans incident
Nuit assez calme. Continuation des travaux.

20 Aout 1915

Le régiment entier occupe le nouveau secteur de la façon ci-dessous :
    1e btn        MONT DOYEN
    2e btn        LA MIETTE
    3e btn        CHOLERA
P.C du colonel au nord de la Pecherie
Journée calme.
Le colonel reçoit des ordres en vue d’une nouvelle répartition du secteur.
Le btn MOREL (1e btn) relève le btn STRAUSS dans le secteur de LA MIETTE
Le 2e btn s’installe en 2e ligne vers l’Oasis de la Miette et le canal
Le btn BAUDOIN relevé du choléra occupera le bois de GERNICOURT

21 Aout 1915

Après relève qui se font sans incident      relève du btn MOREL par la 33e
                        relève du btn BAUDOIN par le 284e
                        relève du btn STRAUSS par le btn MOREL

Le régiment occupe les positions suivantes
1er btn 1e cie  2 sections partie gauche Tranchée Moy
Btn MOREL    2 sections ouvrage de la Meule
P.C Boyau 2e cie 1 section partie droite Tranchée Moy
D’artagnan     2 sections tranchées « cambronne ? » et boyau
        1 section tranchée du Conde
    3e cie    1 section tranchée Boyard
        1 section tranchée de la MIETTE
        2 sections place d’armes de la MIETTE
    4e cie tranchées French et Annibal
2 btns         6e cie  Bassin de la Miette et boyau des colonels
Btn STRAUSS      7e cie  Bassin de la Miette  1 peloton
Provt             canal Conde de l’Aisne
            5e cie     canal Conde de l’Aisne
            8e cie canal Conde de l’Aisne
3e btn            9e cie         )    Blanc
Btn BAUDOIN    10e cie    )    bois
Provt             11e cie    )
            12e cie    )    BOUFFIGNEREUX
Nuit calme. Rien d’important à signaler
Mutation Lieutenant BOULINGUEZ passe à la 7e  cie
Sous lieutenant PECHEUX de la 10e cie comme officier porte drapeau en remplacement du Lt BOULINGUEZ

22 Aout 1915

Des travaux de nouvelle organisation d’une très grande importance et qui devront etre activement poussés sont confiés au régiment.
La crete qui se trouve au nord des tranchées de la Miette doit etre occupée par une série de poste d’écoute de 15 hommes reliés aux tranchées par des boyaux. De plus des boyaux de communication larges de 2 mètres doivent etre creusés venant à travers le bois de GERNICOURT et à droite  et à gauche de la Miette jusqu’aux tranchées de 1e ligne.
Le poste de commandement du colonel doit etre construit vers l’Oasis
Journée et nuit assez calme. Visite des généraux dans le secteur
Ordres de l’occupation de la nouvelle position sont donnés  ainsi qu’il suit
En vue de relier la tranchée Bayard et la tranchée Vandame par des postes d’écoute qui serviront d’amorces à une nouvelle ligne de tranchées de 1e ligne les boyaux de départ seront poussés très activement cette nuit.
 Les matériaux nécessaires à la protection des tranchées seront placés dès cette nuit au-delà du réseau de fils de fer actuel. En ce qui concerne l’occupation  la répartition des troupes sera la suivante :
Cie de droite : 2 sections à Bayard poussant en avant sur la crete
        2 postes d’écoute d’une escouade. 2 sections à la Miette
Cie du centre : 3 sections tranchée du coude prolonguée jusqu’au poste d’écoute     Mey (anciennes et nouvelles tranchées) poussant en avant 3 postes d’écoute    (y compris celui partant de l’extrémité droite du Mey).
 1 section soutien tranchée Cambronne. P.C tranchée Cambronne
Cie de gauche : Tranchée Mey (4 sections fournissant 3 postes d’escouades y compris celui à droite du saillant Mey
Cie de soutien : à la disposition du chef du btn  2 sections à la place d’’armes de la miette prêt à renforcer les tranchées de la Miette et Bayard et détachant un poste de liaison d’une escouade avec le 148e au B. Carré. En cas d’attaque ces 2 sections se porteraient rapidement à la tranchée LYAUTEY
    2 autres sections de cette cie fourniront la garnison de la Meule
Le btn de soutien portera une cie à l’ouvrage French et tranchée Annibal
    1 cie ½ boyau du colonel
    1 cie ½ au canal
En outre les sections de travailleurs du 1er btn exécutant des places d’armes à la miette , près du boyau GUDIN vers le boyau CARNOT se tiendront prêtes à renforcer immédiatement les tranchées à proximité.
Cie de mitrailleuses étudiera dès ce soir ses nouvelles installations de manière à pouvoir flanquer la ligne et préparer les emplacements  et des repérages de terrain.
1° à gauche : rectification de la mitrailleuse du 33e
2° 1 section intersection de la tranchée du coude avec le boyau du poste d’ écoute à droite de Mey
3° 1 section du coude (comprenant) emplacement à déterminer
4° section du Bois Carré sans modifications
Les créneaux des tranchées seront vérifiés de manière à ne pas tirer sur les emplacements des postes.
Un poste téléphonique provisoire sera installé vers la tranchée de la Miette
Chaque poste d’escouade devra etre muni de 2 pelles et de 2 pioches pour la continuation ininterrompue des travaux, d’un périscope et de fusées éclairantes.
M. le commandant STRAUSS donnera les ordres de détail pour l’exécution des prescriptions ci-dessus . Les matériaux seront apportés ce soir par la cie FRENCH
Le colonel recommande la plus grande vigilance dans les tranchées, les nombreux travaux exécutés pouvant donner l’éveil à l’ennemi.

23 Aout 1915

Rien de changé. On travaille de jour et de nuit, travaux de nouvelle organisation ainsi qu’au nouveau poste du Colonel à l’Oasis
1 homme blessé par balle en posant des fils de fer
Bombardement assez violent sur les bois de GERNICOURT
1 cycliste du colonel blessé par éclat d’obus  en portant un pli à la brigade de BOUFFIGNEREUX

24 Aout 1915

Nuit assez calme. Continuation intensive des travaux qui avancent très rapidement.
Reconnaissance du Lieutenant LEFIN au nord de la miette. Aucune constatation importante.

25 Aout 1915

Continuation des travaux. Nuit et journée calmes. Rien d’important à signaler

26 Aout 1915

Progression rapide des travaux de nouvelle organisation. L’ennemi bombarde l’Oasis de la Miette et  les bords du canal. 1 homme blessé

27 Aout 1915

Continuation des travaux. Nuit relativement calme. Des ordres sont donnés en vue de la relève du 1er btn par le 2e btn  en 2e ligne à l’Oasis du canal.   
Une corvée d’ordinaire : 1 caporal, 12 hommes envoyés à CORMICY  se trouve sous un bombardement du village, elle se réfugie dans la cave de la mairie où tombe un obus de 210 qui fait 9 tués et 4 blessés
Fin de journée calme
On travaille de jour dans les endroits où on n’est pas vu.

28 Aout 1915

Relève du 1e btn par le 2e btn sans incident , continuation des travaux selon l’ordre d’urgence.
1 homme se noie en se baignant dans l’Aisne malgré que cela soit défendu
DERRIEN René – 2e classe – disparu . Se baignait dans l’aisne  vers la ferme de la Pêcherie entre GERNICOURT et PONTAVERT (Aisne)
Gernicourt_web.jpg

29 Aout 1915

Rien d’important à signaler. Continuation des travaux.

30 Aout 1915

Nuit calme. Avancement rapide des travaux. Les éléments de tranchée du Nord de la Miette sont presque terminés.
Le Lieutenant COHENDENT atteint de maux d’oreilles est évacué
M. le lieutenant LAPIERRE prend le commandement de la 4e cie.

31 Aout 1915

Continuation des travaux. Nuit calme. Matinée agitée, tir sur l’Oasis de la Miette et les cuisines.
5 hommes tués, 4 hommes blessés.

Date de création : 05/05/2009 @ 09:52
Dernière modification : 20/02/2011 @ 19:51
Catégorie : Année 1915
Page lue 2478 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^