Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
37 Abonnés
 ↑
JMO-1914 à 1919

Fermer Année 1914

Fermer Année 1915

Fermer Campagne d'Orient

Fermer Comprendre

 ↑
Découvrir

Fermer Présentation

Fermer Carnet Jules GOFFIN

Fermer Ils y sont passé

Fermer Lettres Paul MILHEM

Fermer SISSONNE

Fermer Transport

Fermer Témoignage

 ↑
Mémorial du 45e RI

Les Soldats du 45e RI


A (19)

B (139)

C (100)

D (142)

E (16)

F (44)

G (70)

H (28)

► I (0)

J (14)

K (1)

L (124)

M (70)

N (15)

O (9)

P (75)

Q (1)

R (42)

S (38)

T (33)

► U (0)

V (34)

W (10)

► X (0)

Y (1)

► Z (0)


Rechercher





 ↑
Historique du 45e RI
 ↑
Amicale 45e RI
 ↑
Nous Ecrire
 ↑
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER

 ↑
Twitter
 ↑
Année 1915 - 16 au 30 Avril15

16 Avril  1915


La brigade nous fait savoir que notre artillerie va exécuter à 14h un tir de démonstration . 10 obus environ sont tirés par nous (aucune réponse allemande).
Le soir les 1e et 2e compagnies  reviennent au cantonnement de POUILLON et sont remplacées dans les tranchées par les 3e et 4e compagnies.

17 Avril  1915

 
A 8 heures le Cdt MOREL se rend au poste de commandement de CHAUFFOUR en remplacement du Cdt de FRANQUEVILLE du 75e Régiment Territorial.
Les compagnies 9e et 10e de MERFY relèvent dans aux tranchées du CANTONNIER les 11e et 12e compagnies.
La 395e brigade qui doit éventuellement remplacer la 8e brigade dans ses secteurs prendra le service aux tranchées de concert avec la 8e brigade   xxxx  xxxx  tous les 2 jours.

18 Avril  1915


Le Commandant BAUDOIN prend le service du BASTION du CANTONNIER et remplace le Commandant  BAROCHE du 75e Territorial
Vers 15 heures 5 obus d’artillerie lourde tombent  vers les tranchées de CHAUFFOUR
Vers 17 heures 4 autres obus de gros calibre . 1 homme du 78e Territorial légèrement blessé
3 compagnies du 407e se rendent aux tranchées
    1 compagnie au BOIS de CHAUFFOUR
    1 compagnie aux CARRIERES
    1 compagnie au BASTION du CANTONNIER
Les téléphonistes sont mis à la disposition du 45e
13 mitrailleuses se rendent aux tranchées du BASTION du CANTONNIER.

19 Avril  1915


Aucun obus dans le secteur. Relève des 7e et 8e Cies du 45e des CARRIERES par les 2 cies de THIL. Relève dans le secteur de CHAUFFOUR de la 9e cie du 407e par la 10e cie du meme rgt. Egalement relève d’une cie du 407e  par la 7e du meme regiment dans le secteur du CANTONNIER   
Toutes ces relèves sans incidents .

20 Avril  1915


A 8 heures un avion allemand portant 2 croix échelonnées à chaque aile a survolé nos lignes. A 10h un nouvel appareil allemand portant 2 croix sur la même ligne.
Relève des 2 cies de CHAUFFOUR (1e et 2e) par les 2 cies de POUILLON, sans incidents,  (3e et 4e ) au CANTONNIER, 3e Btn. Un caporal de la 9e cie a été légèrement blessé par une balle.

21 Avril  1915


Notre artillerie a efficacement battu de 14h à 14h 30 la tranchée de tête allemande.
Relève des 9e et 10e cies du 45e par 11e et 12e à CHAUFFOUR. La 10e du 407 par la 6e cie secteur du CANTONNIER. La 4e du 407e est relevée par la 2e cie. Aux relèves  du CANTONNIER l’ennemi a bombardé. Quelques creneaux ont été détériorés. Pour les autres secteurs les relèves se sont effectuées sans incidents.

22 Avril  1915


R.A.S
Le capitaine DEVEAUX blessé le 17 Décembre 1914 est de retour au front et est affecté à la 8e cie.

23 Avril  1915


Les 5e et 6e du 45e sont relevées par les 7e et 8e  cies. La 5e par la 6e cie du 407e .
La 11e cie du 407e est relevée par la 12e cie du 407e
La 2e cie du 407e est relevée par la 3e cie .Les 6e et 7e du 75e territorial par les 9e cie et 10e cie du 78e territorial.
Toutes ces relèves se sont effectuées sans incidents.

24 Avril  1915


Le soir relève des  2 cies de CHAUFFOUR, 3e et 4e , par les 2 cies de POUILLON, 1e et 2e sans incidents.

25 Avril  1915


Relève des 11e et 12e cies par les 9e et 10e du 45e  au bastion du CANTONNIER
La 4e cie du 407e par la 1e , la 12e cie par la 9e cie, la 5e par la 8e .
Toutes ces relèves se sont effectuées sans incidents.

26 Avril  1915


 A la date du 27 avril le 3e C.A est remplacé par le 1e C.A. Le Général commandant le 1e C.A prendra à partir de 12h le commandement de toutes les troupes disponibles  sur le front actuel du 3e C.A. Le Q.G du 1e C.A se tiendra à TRIGNY aux mêmes emplacements que celui du 3e C.A.

Le Général TASSIN commandant la D.I P reprendra le commandement de la brigade.
Le Général GUERIN prendra au départ du Général TASSIN le commandement de la D.I.P
Le Général CORVISART prendra le commandement du sous secteur de CHAUFFOUR – Cabane du Cantonnier  et résidera à CHENAY avec le Général GUERIN
Le Colonel HUGOT DERVILLE quittera le commandement provisoire de la 9e Brigade pour prendre le commandement du sous secteur Le Luxembourg , VILLERS FRANQUEUX et résidera à MARZILLY
Le Colonel BERNARD continuera a exercer le commandement du sous secteur de droite de la division provisoire.

Tranchées du Bois de Chauffour (Marne) du 26 Avril 1915

FINCKER     Edmond         2e classe         blessé

27 Avril  1915


Le Commandant MOREL est relevé du service au bois de CHAUFFOUR par le Commandant de FRANQUEVILLE du 75ème Territorial
Une reconnaissance ayant été exécutée au secteur du CANTONNIER par le Cdt BAUDOUIN accompagné par un officier d’artillerie observateur.
Il semble que l’ennemi renforce ses premières lignes par des réseaux de fils de fer et autres améliorations destinées semble-t-il à des mitrailleurs ou canons légers en conséquence le Colonel estime qu’il y aurait lieu de faire une démonstration d’artillerie lourde pour gêner l’ennemi dans ses travaux.
Dans le soirée, relève des 5e et 6e Cies du 45e par les 7e et 8e du même régiment, de la 9e Cie du 407e par la 10e Cie  sans incidents

28 Avril  1915


Le Cdt BAUDOIN est relevé par le Cdt BAROCHE du 75e Territorial du service du Bastion du Cantonnier
Les 1e et 2e Cies du 45e ont relevé les 3e et 4e sans incidents

29 Avril  1915


A 14 heures le Général CORVISART fait la remise des décorations, la Croix d’Officier de la Légion d’Honneur est remise au Colonel SORILLARD Cdt le régiment, celle de Chevalier au Capitaine CODEVELLE adjoint au colonel.

A 16h 30 4 obus sont tombés aux alentours du village de THIL, aucun incident de personne. Les 11e et 12e Cies du 45e relèvent les 9e et 10e sans incidents.

30 Avril  1915


R.A.S. Dans la soirée des signaux allemands sont signalés, des dispositions sont prises pour répondre à une attaque allemande qui n’a pas eu lieu.


Date de création : 04/05/2009 @ 21:54
Dernière modification : 07/08/2009 @ 13:51
Catégorie : Année 1915
Page lue 2197 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^