Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
37 Abonnés
 ↑
JMO-1914 à 1919

Fermer Année 1914

Fermer Année 1915

Fermer Campagne d'Orient

Fermer Comprendre

 ↑
Découvrir

Fermer Présentation

Fermer Carnet Jules GOFFIN

Fermer Ils y sont passé

Fermer Lettres Paul MILHEM

Fermer SISSONNE

Fermer Transport

Fermer Témoignage

 ↑
Mémorial du 45e RI

Les Soldats du 45e RI


A (19)

B (139)

C (100)

D (142)

E (16)

F (44)

G (70)

H (28)

► I (0)

J (14)

K (1)

L (124)

M (70)

N (15)

O (9)

P (75)

Q (1)

R (42)

S (38)

T (33)

► U (0)

V (34)

W (10)

► X (0)

Y (1)

► Z (0)


Rechercher





 ↑
Historique du 45e RI
 ↑
Amicale 45e RI
 ↑
Nous Ecrire
 ↑
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER

 ↑
Twitter
 ↑
Année 1914 - 1er au 17 Déc14

1er Décembre 1914


R.A.S

2 Décembre 1914


Les 5e et 7e Cies avec le Cdt Strauss occupent BRONFAY. Le 3e btn rentre à BRAY.

3 Décembre 1914


Au point du jour le btn Fouchet rentre à BRAY

4 – 5 – 6  Décembre 1914


R.A.S

7 Décembre 1914


Le btn HURVOY monte à CARNOY. Le colonel reprend le commandement du secteur BRONFAY.

8 9 10 11 Décembre 1914


R.A.S

12 Décembre 1914


Au matin la 12e Cie occupe une tranchée allemande inoccupée vers MAMETZ mais ne peut s’y maintenir
Le colonel rentre à BRAY

13 Décembre 1914


R.A.S

RAS pour le JMO du 45e RI mais voià ce que nous indique le JMO du 236e RI

236e_RI_13-12-14.jpg

14 Décembre 1914


Changement de cantonnement à BRAY

15 Décembre 1914


R.A.S

16 Décembre 1914


En prévision de l’attaque du lendemain 17 décembre (exécution de l’ordre général de la 53e D.R pour la journée du 17 décembre)
le btn Strauss (2e) et le btn Hurvoy (3e)  sont envoyés à la nuit sur la  route CARNOY MONTAUBAN. Le Cdt Strauss a fait une reconnaissance dans la journée.
Le colonel part à 21h pour son poste de commandement au panneau de la route de PERONNE à l’est de la cote 104.

17 Décembre 1914


En exécution de l’ordre général de la 53e D.R pour la journée du 17 décembre, de l’annexe à cet ordre général  et de l’ordre de la 105e Bgde du 15 décembre 1914
– Instruction sur la destruction du fil de fer et de l’abordage des tranchées.

    1° ATTAQUE BRUSQUEE  Dispositions prises :

Le btn Strauss (2e du 45e) prend le dispositif suivant pour 6 h
LA 8e Cie (Lt RENAUD) est déployée dans la nuit dans les tranchées face au mouvement de terrain 125 – 136 au nord de CARNOY avant l’explosion qui doit être produite par le Génie.

2 sections de mitrailleuses sont placées à droite et à gauche de la 8e Cie dont le front est d’environ 300 m sur la route de CARNOY – MONTAUBAN
En arrière de la 8e Cie se trouve la Cie PY (7e) puis la 6e (Lt CHARTIER) et la 5e (Cap RICHET)

Exécution à  5h 15 le Lt commandant le détachement du Génie fait exploser ses pétards en avant des réseaux de fil de fer allemands.
Le Cdt Strauss avait rendu compte vers 4 h qu’il ne pourrait pas être prêt avant 6 h.
L’explosion ne produit aucun résultat.
Le Colonel Cdt la Bgde dès qu’il a connaissance de ce manque de brèche fait donner l’ordre par téléphone de tenter une destruction au moyen de mitrailleuses.
A 6h l’attaque brusquée se produit par la 8e Cie dans la forme prescrite mais elle se heurte d’une part à un réseau de fil de fer ennemi sans brèche et d’autre part à un ennemi mis sur ses gardes par l’explosion.

L’attaque échoue et la 8e Cie rentre dans les tranchées.

    2e DEUXIEME ATTAQUE 

à 10 heures, au moment où l‘on aperçoit quelques unités ennemies se repliant de MARICOURT vers le nord, et après qu’une brèche extrêmement étroite et incomplète a été pratiquée dans les fils de fer par les mitrailleuses, une section de la 8e Cie (Lt Renaud) se lance vigoureusement en avant mais cette section n’a pas fait 100 m  que le Cdt de la Cie, l’adjudant chef de section et un sergent de ½ section sont blessés.

La section s’arrête et se couche, elle reste dans cette position toute la journée ayant une forte proportion de tués et blessés, parmi ceux-ci l’adjudant chef de section (adjt GODDET ?) qui grièvement blessé à la poitrine maintient ses hommes en position.

3e TROISIEME ATTAQUE   
  
Vers 15h30 après une violente canonnade une section de la 8e Cie  commandée par le sous lieutenant de réserve LEBRUN est poussée en avant et à gauche de la section déjà déployée. En même temps, un peloton de la 7e Cie (cap PY) s’avance pour appuyer cette attaque à droite. Une section de la 6e Cie (Lt Chartier) est chargée d’appuyer l’attaque à gauche et la relie à l’attaque faite en même temps par le 3e btn. La fraction de la 8e Cie qui est à cheval sur la route de CARNOY – MONTAUBAN et le peloton de la 7e progressent en rampant jusqu’au moment où les allemands les ayant laissés approcher à courte distance des fils de fer, les prennent d’enfilade avec leurs mitrailleuses. L’ensemble des troupes engagées (7e Cie 1 peloton, 8e Cie 1 section engagée, 1 section fraiche, 6e Cie 1 section) se replie sur les tranchées avec de grosses pertes.

POUR MEMOIRE

Renaud_Chevalier_L_H_N87.jpg
Source: Bulletin des armées
 
A/ Opérations du Btn HURVOY (3e)

3 cies, la 11e ayant été maintenue jusqu’à nouvel ordre à BRAY pour la garde des ponts et des issues.   
Jusqu’à 10 h le btn est maintenu conformément à l’ordre général d’opérations entre la cote 104 (Route de PERONNE)  et la partie sud de CARNOY – objectif cote 125
Vers 10 h, le btn ayant reçu l’ordre de progresser marche vers la cote 125 dans l’ordre suivant  1e ligne  9e Cie sous Lt BELIN – 10e et 12e Cie en 2e ligne.
La 9e Cie peut progresser légèrement en avant, mais en raison des pertes, cette Cie s’arrête  est à midi est obligée de reculer. En même temps la 10e Cie (Lt DUMENIL) s’avance par les boyaux vers 125. La 12e Cie (cap DANIS) progresse entre la 9e et la 10e cies.
A 15 h le btn arrive dans les tranchées de 1e ligne entre la route CARNOY-MAMETZ et la roue CARNOY-MONTAUBAN.

B/ Opérations du Btn FOUCHET (1e)

Maintenu en réserve de la division à BRONFAY jusqu’à 10h 30.
A 10h30 ce btn est mis à la disposition de la 10e (ou 105 ?)  Bgde
A 14h30 il passe aux ordres du Lt Col cdt le 236 qui exécute une attaque sur MAMETZ.

Date de création : 26/04/2009 @ 20:29
Dernière modification : 08/09/2010 @ 15:59
Catégorie : Année 1914
Page lue 2158 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^