Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
36 Abonnés
 ↑
JMO-1914 à 1919

Fermer Année 1914

Fermer Année 1915

Fermer Campagne d'Orient

Fermer Comprendre

 ↑
Découvrir

Fermer Présentation

Fermer Carnet Jules GOFFIN

Fermer Ils y sont passé

Fermer Lettres Paul MILHEM

Fermer SISSONNE

Fermer Transport

Fermer Témoignage

 ↑
Mémorial du 45e RI

Les Soldats du 45e RI


A (19)

B (139)

C (100)

D (142)

E (16)

F (44)

G (70)

H (28)

► I (0)

J (14)

K (1)

L (124)

M (70)

N (15)

O (9)

P (75)

Q (1)

R (42)

S (38)

T (33)

► U (0)

V (34)

W (10)

► X (0)

Y (1)

► Z (0)


Rechercher





 ↑
Historique du 45e RI
 ↑
Amicale 45e RI
 ↑
Nous Ecrire
 ↑
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER

 ↑
Twitter
 ↑
Année 1914 - 21 au 28 août14

21 août 1914


Mêmes dispositions que pour la journée du 20 août.
Vers 17h on entend une canonnade entre HOUX et DINANT
A 23h le colonel qui est cantonné à AHNEE reçoit l’ordre de se porter de sa personne à l’E.M de la 8e brigade à BIOUL
Communication des ordres reçus :
1 régiment formé des    2e  btn (cdt JEANSON)
                3e btn  (cdt MARCONNET) du 45e
            et     3e btn (cdt BERTRAND) du 148e
est mis à la disposition du Général belge MICHEL gouverneur de NAMUR
Le btn  BOURDIEU (1e)  est laissé à la garde du pont d’YVOIR.
Le régiment de marche s’organise à BIOUL.

22 août 1914


Départ de BIOUL à 1h. Marche de nuit sur NAMUR (voir rapport colonel GRUMBACH)
Le 1e btn reste à AHNEE

Extrait du JMO de la Ve Armée pour la journée du 22 août

Ve_Armee_22_08_14.jpg

Tribouillois_Georges_Dubue_Pierre_22_08_14.jpg



23 août 1914

23_08_1914_Carte.jpg

Jeanson_Henri_Plan_Large.jpg
LE TABLEAU D'HONNEUR de la Guerre 1914-1918,  paru dans le journal L'Illustration
Jeanson_Affectation_45eRI_JO.jpg
 

Voir sa page sur le Mémorial du 45e RI >>>ICI<<<
 

Bonnel_Citation_Pages_Histoire.jpg


Btns JEANSON – MARCONNET  (voir rapport colonel GRUMBACH affaire NAMUR)
Btn BOURDIEU  (Voir rapport Cdt BOURDIEU affaire ONHAYE)
 

Historique succint du 233e RI
Formé à ARRAS, le 4 août 1914, avec les réservistes de la subdivision, le 233° R.I., sous le commandement du lieutenant-colonel HEPP, rejoint la base de concentration de la 51° D.I., région d’HIRSON, le 10. Il est appelé à intervenir en BELGIQUE et reçoit le baptême du feu le 23 août, entre ASTIERES et ONHAYE, près de DINANT. Les Allemands avaient réussi à franchir la Meuse et en occupaient la rive gauche. Le 233° reçoit la mission de les déloger d’ONHAYE. L’attaque a lieu à dix-sept heures, le 6° bataillon à gauche, le 5° bataillon à droite. La progression se fait par bonds ; le village est enlevé ; le combat continue une partie de la nuit à la lueur des incendies. D’autres régiments, dont le 45° R.I. et le 243°, prennent part à cet engagement.
Fauvette_Clotaire_Citation.jpg

fort_et_pont_Namur_que_les_Allemands_ont_attaque.jpg

Fort et pont de Namur Source: Gallica

 

Monument de BOUGE

MaM_Bouge_Vue_Ensemble.jpg

MaM_Bouge.jpg

Photo: Philippe JOACHIM


24 août 1914


Btns JEANSON – MARCONNET  (voir rapport colonel GRUMBACH affaire NAMUR)
Btn BOURDIEU

Après l’attaque au petit jour non poursuivie par les allemands , le btn BOURDIEU se replie sur GOCHENEE où il passe la soirée et une partie de la nuit. A ce moment le bataillon est entouré de tous cotés. Un groupement formé du 1e btn de fractions des 2e et 3e btn ayant battu en retraite de NAMUR par BIOUL est alors constitué sous les ordres du commandant BOURDIEU.

Le Général MANGIN et son Etat Major également à GOCHENEE accompagnent la colonne qui quitte ce village  à 23 h  dans la direction de TREIGNES
Les Btns STRAUSS MARCONNET et le colonel cantonnent à MERLEMONT.

25 août 1914


Le détachement BOURDIEU qui accompagne le Gal MANGIN arrive à TREIGNES vers 8 h et y demeure  jusqu’à 12 h et se dirige sur VIERVES où il se réunit au détachement conduit par le Lieutenant Colonel commandant le régiment.
Le régiment ainsi réunit est dirigé sur OIGNIES et de là sur ROCROI par une marche de nuit très pénible.

 

Garanger_Robert.jpg
Pages d'Histoire  1914-1915 Librairie  Militaire Berger-Levrault

26 août 1914


Arrivée du régiment à ROCROI à 3 h.
A 7h 30 départ pour AUVILLERS les FORGES. Arrivée à midi. Distance 20km environ.

27 août 1914


Marche du régiment d’AUVILLERS les FORGES sur PARFONDEVAL
Cantonnements dans cette localité.

28 août 1914


La 8e brigade  (45e et 148e ) se porte à MONTCORNET par ROZOY sur SERRE
(ordre de la brigade n° 21)

 Témoignage du Chanoine Clairambeau, Doyen de Montcornet

.....Vendredi 28 août. — Spectacle navrant !!!

De tous côtés arrivent des fugitifs: hommes, femmes, enfants, en voiture, à pied, en bicyclette, en brouette. Un pauvre malheureux vieillard, blessé par un projectile, vient de bien loin, poussé sur une brouette. Les convois militaires prennent le milieu de la route, les émigrés, — ainsi nomme-t-on les fugitifs, — avancent comme ils, peuvent. C'est un enchevêtrement perpétuel de véhicules militaires et de voitures d'émigrés français, et belges. Les uns crient, les autres pleurent, chacun veut dépasser celui qui le précède. Le 45me régiment de ligne est cantonné à Montcornet. Le soir, des feux de bivouac s'allument de tous côtés, d'immenses colonnes de fumée, que piquent mille étincelles, montent dans le ciel. On se dirait dans un immense caravansérail. Le presbytère ayant déjà reçu plusieurs officiers et une douzaine de soldats, il m'est impossible de recevoir encore une famille composée d'une dizaine de membres, dont plusieurs petits enfants.

Pauvres gens, ils sont obligés de coucher absolument par terre dans la rue.

Le pain fait aujourd'hui défaut, étant donné le grand nombre d'émigrés.

Le soir, un convoi français de ravitaillement arrive vers huit heures de Rozoy-sur Serre, dans les environs duquel les ulhans sont signalés. Comme il n'y a pas de troupes françaises à Rozoy, le convoi vient se mettre sous la protection du 45me  régiment à Montcornet.

Samedi 29 août.

— Le 45ème régiment d'infanterie quitte le pays. — A cinq heures du matin, tous les équipages de la ferme de M. Listre sont attelés et prêts à partir....
Source: http://artilleur-guerre14-18.jimdo.com/


Date de création : 22/04/2009 @ 20:42
Dernière modification : 23/12/2013 @ 21:15
Catégorie : Année 1914
Page lue 3868 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^