Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
37 Abonnés
 ↑
JMO-1914 à 1919

Fermer Année 1914

Fermer Année 1915

Fermer Campagne d'Orient

Fermer Comprendre

 ↑
Découvrir

Fermer Présentation

Fermer Carnet Jules GOFFIN

Fermer Ils y sont passé

Fermer Lettres Paul MILHEM

Fermer SISSONNE

Fermer Transport

Fermer Témoignage

 ↑
Mémorial du 45e RI

Les Soldats du 45e RI


A (19)

B (139)

C (100)

D (142)

E (16)

F (44)

G (70)

H (28)

► I (0)

J (14)

K (1)

L (124)

M (70)

N (15)

O (9)

P (75)

Q (1)

R (42)

S (38)

T (33)

► U (0)

V (34)

W (10)

► X (0)

Y (1)

► Z (0)


Rechercher





 ↑
Historique du 45e RI
 ↑
Amicale 45e RI
 ↑
Nous Ecrire
 ↑
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER

 ↑
Twitter
 ↑
Année 1914 - 14 au 17 août14

14 août 1914


Mêmes cantonnements. Les avant postes signalent des mouvements importants de troupe de toutes armes se dirigeant de l’est vers l’ouest (DINANT) et notamment par Mont GAUTHIER CELLES etc.…

Le Maréchal de logis BOHN  adjudant en chef du 2e btn fait 2 prisonniers réfugiés dans une maison. Une automobile (OPEL 40H) montée par un capitaine d’état major allemand  s’aventure jusque dans nos lignes. Une section de la 7e Cie commandée par le sous lieutenant de réserve BOCQUET  et par le sergent  major MERCIER ouvre le feu sur l’auto qui est capturée. Le capitaine d’E.M et le chauffeur sont tués.

 

 

15_sep_14.jpg

15 août 1914

45e_RI_Nominations_JO_15_08_1914.jpg


Départ de VILLERS SUR LESSE à 2h 30
Itinéraire  Route de Beauraing -  WANLIN – HOUR – HOUR la petite - HOUYET. Arrivée vers 6h
Vers 6h 30 le régiment occupe les hauteurs entourant le village. Les 6e et 11e cies sont dirigées sur GENDRON.
Engagements avec la cavalerie ennemie (patrouilles).Le soldat RIGAULT Ch de la 5e Cie est assez grièvement blessé
Départ de HOUYET 14h pour Mesnil saint blaise où le régiment est chargé sur les autobus.
Départ des autobus vers 16h 30 pour GIVET où ils arrivent vers 18h.Ils repartent dans la direction DINANT et arrivent à HASTIERE à 22h où le régiment cantonne

16 août 1914


Départ d’HASTIERE en 3 convois d’autobus. Départs échelonnés de 14h à 16h direction de LESVE
Itinéraire ONHAYE - FALAEN - BIOUL - LESVE

Pendant la matinée le régiment qui est resté dans son cantonnement doit se tenir à la disposition du Général commandant de la 1e C d’A qui a pour mission de tenir le front  HASTIERE ANSEREMME
A 11h le régiment repasse à la disposition du Gal SORDET commandant le corps de cavalerie
Le régiment est donc embarqué pour LESVE 14 km environ S.O de NAMUR     mais en cour de route le régiment passe de nouveau sous le commandement du Gal commandant la 1e C d’A. En conséquence le régiment toujours en autobus  est dirigé sur le cantonnement de BIOUL (2e btn) et WARNANT  (E.M  1e et 3e btn)
Arrivée au  cantonnement vers 20 h
Le régiment se réunit alors au 148e  sous les ordres du  Général de brigade.

8e_Brigade_JMO_16_08_14.jpg

17 août 1914


Le régiment doit assurer la défense de la rive gauche de la Meuse
Il fait partie du groupement dénommé « groupement MANGIN » ayant comme secteur à défense de  ANHEE exclus à ROUILLON exclus.
Ce secteur comprenant le passage important du Mont d’YVOIR

Départ du cantonnement à 2h 30
Dans le groupement MANGIN le 45e est ainsi fractionné
1e btn 2 section  occupant le mont d' YVOIR et ses abords en arrière
Le 3e btn prêt à recueillir le 1e btn à WARNANT
Le 2e btn en réserve à BIOUL
Dans la matinée une reconnaissance commandée par le lieutenant BAURES (1e Cie)  est poussée jusqu’à EVREHAILLES et revient à 9h avec le renseignement suivant :
« rencontré aucune infanterie ennemie. Au dire des habitants aucune infanterie ennemie ne serait dans la région depuis le commencement de la guerre. Aperçu une patrouille de cavaliers ennemis qui a fait demi-tour dès qu’elle s’est sentie éventée »
A midi la canonnade s’ouvre dans la direction de NAMUR et de DINANT
L’artillerie de notre secteur (1 batterie 41e) ouvre le feu sur un état major supposé et qu’elle avait pris d’abord pour une reconnaissance
La canonnade se continue à de larges intervalles dans le courant de l’après midi.


Date de création : 22/04/2009 @ 20:23
Dernière modification : 02/10/2014 @ 20:40
Catégorie : Année 1914
Page lue 2547 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^